A la rencontre des professionnels

Pour mieux préparer leur orientation post-bac, tous les élèves de terminale ont participé le lundi 19 janvier après-midi à des rencontres avec des professionnels de leur domaine. Ainsi, de 15h30 à 17h30, une trentaine d'intervenants, qui ont l'habitude d'accueillir des élèves en stage en tant que tuteurs, ont échangé avec des groupes allant de 3 à 10 élèves.

Cette rencontre "école-entreprises" s'est terminée par un moment de convivialité, autour d'un buffet préparé par les élèves de 1ère bac pro cuisine et restaurant, encadrés par leurs enseignants, MM. Noly et Sobreiro.

Un grand merci à tous les professionnels qui ont répondu présents et qui ont pu répondre aux questions des futurs bacheliers !

Cliquez sur la photo pour visualiser le diaporama !

Une démarche participative pour nos futurs projets

Le lycée est entré cette année dans une nouvelle démarche pour la mise en place des projets les plus conséquents. Ainsi, la subvention attribuée par la Région Franche-Comté sera distribuée aux projets de façon démocratique puisqu'un vote a été organisé pour connaître l'avis de tous, adultes et élèves. Pour cette première édition, sept projets ont été présentés, tous portés par un binôme composé d'un adulte et d'un élève, de façon orale le 10 décembre devant une commission, puis sous la forme de panneaux que toute la communauté éducative a pu découvrir à partir du 12 décembre avant de voter. Le vote de la commission et celui de la communauté éducative comptaient chacun pour moitié dans le classement final, que voici :
1. Atelier graffiti (ouvert aux élèves volontaires, en septembre/octobre 2015)
2. Scotland and the supernatural (voyage en Ecosse pour la future classe de TASSP en septembre 2015)
3. Visite du marché de Rungis et d'un établissement de prestige (pour les 2 classes de TBPR au printemps)
4. Un écran à la cantine (pour diffuser des informations autour de l'alimentation et de la diététique)
5. Sur les traces d'Harry Potter (voyage en Grande-Bretagne pour la future classe de TGA en septembre 2015)
6. Paris ville mondiale (voyage à Paris pour la classe de Tcom en avril 2015)
7. paris ville mondiale (voyage à Paris pour la classe de TGA en mars 2015)

Chaque projet pourra bénéficier d'une part de la subvention de la Région, qui viendra d'autant diminuer la participation financière des parents et du lycée.

Cliquez sur la photo pour ouvrir le diaporama !

La réalisation de certains projets de voyages est susceptible d'être reportée en raison du niveau maximal du plan Vigipirates.

Le sexisme en débats

Le mercredi 17 et le vendredi 19 décembre, les élèves de 1Com ont rencontré au CDI l’auteur Philippe Godard pour des échanges autour d’un de ses thèmes de prédilection : le sexisme. Ainsi, après avoir étudié avec M. Chaudat, professeur de lettres-histoire, quelques figures de l’émancipation féminine, ils ont participé très activement à des débats à partir de phrases comme «Les hommes ne savent pas s’occuper des enfants», «les femmes sont  fragiles et délicates», «les femmes qui exercent des métiers d’hommes ne sont pas féminines».
Philippe Godard a souligné la qualité de ces débats, durant lesquels les élèves ont fait preuve d’écoute, d’argumentation, et même de gestion du groupe pour ceux qui ont tenu le rôle de « présidents » !
Cette rencontre, coordonnée par Mme Jacquinot, référent Egalité filles-garçons, et Mme Bénier, référent Culture, a eu lieu dans le cadre d’une action menée par le Réseau Information Jeunesse de Haute-Saône. Elle aboutira dans quelques semaines à la participation à la campagne 2015 de lutte contre le racisme et les discriminations à travers la réalisation d’une exposition.

Cliquez sur la photo pour visualiser le diaporama !

Petites fugues provençales

Cette année encore, le lycée a participé au festival littéraire Les petites fugues, organisé par le Centre Régional du Livre. C'est cette fois la classe de 1VA (1ère vente accueil) qui a rencontré au CDI l'auteur René Frégni, le vendredi 28 novembre. Les élèves avaient auparavant travaillé avec leur enseignante, Mme Adas, sur quelques nouvelles de l'écrivain, et certains avaient lu son roman autobiographique Tu tomberas avec la nuit.Ils ont ainsi pu poser toutes leurs questions à cet auteur dont l'accent chantant nous a transportés pour deux heures dans les quartiers de Marseille et dans l'arrière-pays provençal, où ses différents écrits se déroulent. Sa vie, son oeuvre, ses expériences d'ateliers d'écriture en prison... René Frégni s'est volontiers prêté à l'exercice, expliquant surtout comment la lecture et l'écriture pouvaient être la clé vers une vraie liberté.

Cliquez sur la photo pour visualier le diaporama !

Pourquoi Pontarcher ?

L'origine du mot se perd dans la nuit des temps : elle remonte au XII° siècle. A cette époque il y avait à proximité un moulin à coté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher. Il a même l'honneur d'être situé sur la place Jacques Brel, qui après un passage dans la préfecture, a immortalisé la ville dans sa chanson "Vesoul" !  

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.