Félicitations !

Les résultats aux examens sont excellents :

  • BTS : 100 %
  • CAP : 100 %
  • BAC PRO : 96,2 %

Félicitations aux élèves, mais aussi aux enseignants qui les ont accompagnés sur la voie de cette réussite malgré un contexte compliqué par la pandémie.

Bonnes vacances à tous !

(Fermeture du lycée au public du 13 juillet au 22 août)

Animation originale autour de Kamishibai en 2ASSP

Publié dans La vie des classes en ASSP

Kamishibai1Cette année, la classe de 2ASSP, emmenée par son enseignant de Français Nicolas DEMORTIER, mène un projet d’animation basée sur la lecture, la création et l’oralisation auprès d’un jeune public dans le cadre de la co-intervention.

Participation au Prix des Incos

afficheIncos

Ce projet se déroule tout au long de l’année. Pour commencer, les élèves se sont inscrits au Prix des Incorruptibles, dit aussi Prix des Incos*, premier prix littéraire français dédié à la littérature jeunesse contemporaine, au niveau de la sélection Maternelle. L’idée : sélectionner leur album préféré parmi les 5 proposés pour en donner ensuite une lecture animée originale auprès d’un jeune public.

Cette activité, préparée dans le cadre de la co-intervention avec les deux enseignants eKamishibai3ngagés (Sandrine Spadetto et Nicolas Demortier), consiste à pren-dre en charge un oral spécifique (activité d’anima-tion) qui pourra être mis en œuvre par les élèves lors de leur seconde période de formation en milieu professionnel prévue en juin.

Un projet ancré dans la filière professionnelle des élèves

Kamishibai2DefKAMISHIBAIPour s’entraîner, les élèves ont utilisé un support particulier : le Kamishibai. Celui-ci permet de raconter des histoires de manière vivante en utilisant un art de rue et une technique de narration qui renouvellent la classique lecture d’albums. Cet outil ouvre une fenêtre originale sur le conte, le langage et l’image.

Une invitation à créer des histoiresAlbum

Si le temps de retour en établissement le permet, les élèves iront proposer une animation auprès d’élèves de primaire (Ecole Pablo Picasso) utilisant ce support ou autour de l’album J’en rêvais depuis longtemps d’Olivier Tallec qu’ils ont retenu dans la sélection des Incos. Quoi qu’il en soit, chacun d’entre eux aura l’opportunité de réinvestir cette technique lors de son stage Kamishibai4professionnel de fin d’année !

Ribambelle de Haïkus pour le Printemps des poètes !

Publié dans La vie du CDI

AffichePPCette année, les classes de première ont participé au Printemps des poètes en découvrant au CDI une forme de poésie née au japon au 17e siècle : le haïku ! Cette activité s’inscrivait également dans l’objet d’étude au programme de français "Créer, fabriquer : l’invention et l’imaginaire".

La découverte d’un style poétique

Citation0Les élèves ont d’abord découvert ce genre poétique caractérisé par IllustrationCONCEPTsa brièveté (composé de 3 vers de 5/7/5 syllabes, sauf en cas de traduction) dont l’auteur le plus célèbre est Matsuo Bashõ (1644-1695). Cette poésie d’une simplicité extrême consiste en une espèce de capture de l’instant présent dans ce qu’il a de singulier et d’éphémère, de permanence et d’impermanence. Après cette immersion en poésie, les élèves se sont lancés dans l’écriture !

Une inspiration riche !

Citation2L’inspiration n’a pas manqué, en lien avec la thématique de l’année (Le désir), les thèmes traditionnels des haïkus (les saisons, la nature, les sens en éveil) ou avec l’actualité parfois douloureuse (virus, confinement...).

Citation1Par leurs écrits les élèves ont bien saisi l’esprit du haïku, comme une photo ou un instantané, une peinture du fugace « ici et maintenant », de l’ordinaire saisi avec une extrême simplicité afin de restituer toute la poésie de l’émotion offerte aux sens.

Ces poèmes (près de 250 !) devaient être suspendus dans le forum et primés cette semaine… Le confinement reportant ces événements, la documentaliste vous propose de découvrir les haïkus des élèves sur un mur virtuel : bienvenue en poésie !

imagePADLET

A l'assaut du mont le plus haut autour de Vesoul !

Publié dans Actus AS

Cita 1Cita 2Comme chaque Mercredi, 5 nouveaux aventuriers sont venus découvrir le plateau de Cita ( colline située sur les communes de Navenne et d'Échenoz-la-Méline dans l'agglomération de Vesoul ).
Ce plateau culmine à une hauteur de 447m et les élèves ont pu témoigner de leur présence en découvrant une "cache" au niveau de la croix de Cassini... Une belle randonnée d'environ 8km. Bravo à eux !

C’est la semaine de la Presse et des Médias à l’Ecole !

Publié dans La vie du CDI

SPEM2021AfficheDu 22 au 27 mars 2021, une semaine thématique essentielle se déroule chaque année au sein de l’Education nationale grâce au soutien du CLEMI (Centre pour l’Education aux Médias et à l’Information). Cette année, le thème S’informer pour comprendre le monde est le fil conducteur de cette Semaine de la Presse et des Médias à l’Ecole.

Des séances au CDISPM2021Balance

 

En lien avec l’objet d’étude au programme de Français « S’informer, Informer : les circuits de l’information », toutes les classes de seconde abordent actuellement au CDI les questions de la pluralité des pratiques informationnelles et de la fiabilité de l’information.

Débusquer les infox et théories du complot

SPEM2021BComment évaluer la validité d’une information, comment déjouer le piège des fake-news, quelles stratégies mettre en œuvre pour estimer la qualité d’une info ou repérer une infox ?

Autant de questions abordées par les élèves mis en activité de Fact checking (vérification des faits) au CDI… Histoire de mesurer à quel point le brouillage entre information, mésinformation et désinfor-mation est immense aujour-d’hui et combien l’esprit critique se doit d’être aiguisé, surtout quand les émotions (colère, peur…) prennent le dessus, comme en cette période de crise sanitaire éprouvante.

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.