Sortie pédagogique à Besançon pour les 2BPR1 et 2BPR2

Publié dans La vie de l'hotellerie

[ Extraits d’article écrit par les 2BPR2 ]DevantureCriollo

Les classes de 2BPR1 et 2BPR2 se sont rendues à Besançon jeudi 20 février dernier pour la visite de la  choco-laterie Le Criollo et du Musée des Beaux-Arts.

Jeudi 20 février : départ en bus du Pontarcher avec les deux classes de seconde hôtellerie pour la visite d’une entreprise ; la chocolaterie artisanale le Criollo. Dans un premier temps, nous avons assisté à une mini conférence sur le chocolat, la découverte du produit aux temps es Grandes découvertes, sa transformation, sa provenance. Nous avons appris que le chocolat était utilisé comme une monnaie fin XVe siècle.

VitrineCrioloNous avons dégusté trois sortes de chocolat : le bonbon de chocolat la Croquine comtoise (Perles de chocolat fourrées), le Doubs frisson (Praliné épicé au poivre aux éclats de fèves de cacao), et La Faïencine (Praliné feuilleté aux épices).citation1

Puis nous avons visionné un documentaire sur l’évolution du chocolat, dans lequel nous avons appris que le cacaotier était un arbre divin. Nous avons découvert leur façon de travailler (étapes de fabrication, outils de travail) en les regardant au travers des vitres. Ils sont restés discrets et secrets concernant leur recette de fabrication. Enfin nous avons pu acheter quelques douceurs après la visite.

Citation2L’après-midi nous sommes allés visiter le MBAA. Deux guides, Alexandre Cailler et Auréliane Drules, nous attendaient pour une visite guidée sur le thème des natures mortes en prolongement des cours de co-intervention. On nous a présenté le Bronzino et le Courbet, les deux œuvres phares du musée. Puis nous avons approfondi les éléments d’analyse des natures mortes. Après nous nous sommes promenés sur un temps libre dans le musée et nous avons découvert une mosaïque « le triomphe de Neptune », un sarcophage au département d’Egypte, une exposition temporaire entre autre. C’était une journée sympathique avec nos professeurs pendant laquelle nous avons appris de nombreuses choses en lien avec notre spécialité mais pas que...

Cliquer sur les photos pour les agrandir :

 
  • MuseBesancon
  • MuseBesancon2
  • MuseBesancon3
  • MuseBesanon4

Actions d’éducation au Développement Durable

Publié dans Education au Développement Durable

Depuis septembre 2019, des éco-délégués se mobilisent pour faire vivre le développement durable au sein de l'établissement, aux côtés du référent Environnement du lycée, Aurélien Brulois, Conseiller Principal d'Education.

Les élèves impliqués mènent des recherches documentaires sur diverses thématiques et se rencontrent régulièrement, avec d'autres élèves volontaires, pour mener des actions et projets concrets.

Plusieurs activités ont été proposées dans les parties extérieures du lycée, animées par Sylvain Couturet, agent en charge des espaces verts au lycée et Aurélien Brulois :

  • Des activités autour de l’arbre (plantation, entretien, taille)

 
  • Arbre01
  • Arbre02
  • Arbre03
  • Arbre04
  • Arbre05
  • Arbre06
  • Arbre07
  • Arbre08
  • Arbre09
  • Arbre10
  • Arbre11
  • Arbre12
  • Arbre13
  • Arbre14
  • Arbre15
  • Arbre16
  • Arbre17
  • Arbre18
  • Des activités à destination d’espèces animales :

Oiseaux (construction et installation de nichoirs et mangeoires) et insectes (construction et mise en place d’hôtels à insectes).

  •  
     
    • HI01
    • HI02
    • HI03
    • HI04
    • HI06
    • HI07
    • HI08
    • HI09
    • HI10
    • HI11
    • HI12
    • HI13
    • HI14
    • HI15

Journée Egalité Filles / Garçons

Publié dans Actualités

SimoneA1Ce mardi 10 mars, une centaine d’élèves ont bénéficié d’une demi-journée banalisée consacrée à la question du statut de la femme dans la société dans le contexte de la Journée internationale des droits des femmes. Ce temps fort était organisé par Sandrine Jacquinot, référente égalité filles / garçons dans l’établissement.

SimoneA5L’après-midi a été inau-guré par une conférence-Spectacle Les Simone proposée par la compagnie Va savoir Pourquoi composée de 3 comédiennes : Lilia Abaoub, Daphné Amouroux et Sandrine Bouvet, également auteure et metteuse en scène de cette pièce. Les élèves de 2MRC1, 1ASSP, 1COM et d’UPE2A ont eu la chance d’assister à cette représentation.

Humour et gravité mêlés

SimoneA6SimonePublicCette pièce aborde des questions graves telles que l’excision, les vio-lences faites aux femmes, le féminicide, le genre et la domination masculine de manière décalée, drôle et parfois clownesque. L'idée étant néanmoins d'inviter les élèves à dépasser le premier degré pour prendre conscience des stéréotypes et des préjugés sur lesquels se fondent encore trop souvent les fonctionnements sociaux, au travail, à la maison ou dans le couple.

SimoneA4SimoneA2Cette représentation, qui ne fait pas l’économie de citer de grands noms tels que Simone de Beauvoir ou Bourdieu et de se référer à des ouvrages de références, se prolonge ensuite par un échange avec la metteuse en scène qui explique ses intentions, sa démarche et sa volonté de dénoncer l’inégalité de traitement femmes / hommes, mais aussi d’encourager un mouvement de libération chez les filles encore trop peu conscientes parfois des carcans qui s’imposent à elles.

Des ateliers pour aller plus loin encore dans la réflexion

Après ce moment riche, les élèves ont été partagés en différents groupes pour participer à des ateliers tournants sur la suite de l’après-midi : un atelier de débat mouvant basé sur le jeu de la ligne, proposé au CDI et un atelier « Quizz et égalité en scène » animé par Mama Belhenini, intervenante de l’antenne bisontine de l’Association FETE (Femme Egalité Emploi). Les objectifs poursuivis par ces ateliers étant de donner des repères chiffrés sur la place accordée aux femmes dans le monde actuel (contexte social, du travail et domestique), mais aussi de prendre conscience des freins et préjugés qui compliquent l’évolution vers plus d’égalité.

L’occasion aussi de montrer aux élèves que la situation n’est pas figée, que des leviers existent et qu’il serait dommage d’en rester à une posture fataliste : agir pour plus d’égalité, c’est possible !

Cliquer sur les diapositives pour en augmenter la taille :

 
  • SimD01
  • SimD02
  • SimD03
  • SimD04
  • SimD06
  • SimD07
  • SimD08
  • SimD09
  • SimD10
  • SimD11
  • SimD12
  • SimD13
  • SimD14
  • SimD15
  • SimD16
  • SimD17
  • SimD18
  • SimD19
  • SimD20
  • SimD21
  • SimD22
  • SimD23
  • SimD24
  • SimD25
 

Liens :

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.