En ce moment...

Un protocole sanitaire renforcé destiné à assurer la sécurité de tous s'applique au lycée. Ce protocole est consultable ici. Des aménagements organisationnels et d'emploi du temps sont mis en place pour éviter le brassage des élèves. Pour plus de détails, lire l'article du 5/11/2020 ci-dessous.

Défis culinaires en période de confinement

Publié dans La vie de l'hotellerie

Alors que nous sommes tous confinés et que nous prenons quelques kilos, des élèves continuent à élever le niveau de notre gourmandise et à réinvestir les compétences culinaires acquises auprès de leurs enseignants...

PlatDessertAinsi, à l'invitation de leur professeur de cuisine Cédric Noly, les élèves de Terminales BPR Cuisine ont relevé le défi de réaliser à la maison une entrée et un plat ou un plat et un dessert pour 4 personnes avec les moyens du bord.

Défi relevé haut la main par Lucas Philippe, Amandine Pukiel,   Manon Parisot, Arnaud Bogner, Judicaël Gandon, Gabriel Segesser, Loïc Veuve... Qui ont aussi répondu à un deuxième défi gourmand : la réalisation d'un Finger de fruits à la plancha, légèreté vanillée...

Un grand bravo à ceux qui ont participé à ce jeu culinaire et félicitations aux élèves qui ont pu enfin envoyer leurs réalisations (voir diaporama mis à jour) : Antoine Richard, Jennifer Jacquin et Yannick Su.

Voir quelques photos pour nous mettre l'eau à la bouche : cliquer ici !

Vie lycéenne en période de confinement

Publié dans Vie de l'élève

CVLDes échanges entre représentants d’élèves et instances gouvernementales à propos du contexte scolaire actuel ont eu lieu ce jeudi 2 avril 2020.

Le Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et le Conseil national de la vie lycéenne (CNVL) sont des instances de dialogue où les lycéens sont représentés. Ils sont habituellement associés aux décisions prises par le rectorat et le ministère de l'éducation nationale sur le travail scolaire et la vie scolaire dans les lycées.

BlanquerEn cette période inédite de confine-ment impliquant une continuité pédagogique malgré la fermeture des établissements, les élèves, comme leurs enseignants, sont amenés à travailler de manière particulière. Cela n’est pas sans difficulté ni inquiétude, notamment dans les classes à examen. Ce fut le sujet d’échanges par audio et visioconférences le jeudi 2 avril dernier entre les élus du CAVL et les Recteurs et entre les élus du CNVL et le Ministre de l’Education nationale, Monsieur Blanquer.

Ce dernier s'est d'ailleurs adressé à eux dans une vidéo le 23 avril pour les remercier de leur engagement.

Le contenu des échanges peut être consulté ici :

Une nouvelle formation proposée au lycée à la rentrée

Publié dans La vie de l'hotellerie

Traiteur1A compter de septembre 2020, une mention complémentaire " Traiteur " est proposée en alternance en hôtellerie restauration.

Cette formation d’un an se compose de 12 semaines de cours à l’Unité de Formation par Alternance du lycée Pontarcher (35 heures hebdomadaires), le reste du Traiteur 2temps étant consacré à la formation professionnelle sur le terrain, auprès d’un employeur.

Cette formation est un complément ou un prolongement à un CAP ou un Bac Pro permettant de se spécialiser sur des techniques de cuisine, des sciences appliquées au métier (hygiène, nutrition..), des techniques d’organisation du travail (gestion des stocks, conservation des produits, réglementation…), ainsi que des techniques de commercialisation et de relation client.

  • Description et modalités pratiques à consulter ici
  • Dossier d’inscription (ici en PDF) à renvoyer rempli et scanné à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Possibilité d'obtenir le dossier d'inscription en fichier word par mail sur demande à Jacqueline PETREMENT (DDFPT) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Covid-19 : infos et infox

Publié dans La vie du CDI

InfoIntoxCovidEn ces temps troublés de pandémie Covid-19, notre rapport à l’information est particu-lièrement interrogé : c’est l’occasion de réfléchir à nos attitudes face à l’information et d’adopter des réflexes de citoyen éclairé.

Ce n’est pas la première fois que l’humanité doit faire face à une épidémie, mais c’est pourtant un moment historique d’une part du fait de la mondialisation qui accélère et aggrave la propagation du virus, d’autre part parce que jamais nous n’avons eu à notre disposition  autant de moyens technologiques, et notamment de moyens de communication et d’information : c’est à la fois rassurant et anxiogène.

Infox1Anxiogène si l’on écoute l’information en boucle, si on se laisse submerger par l’annonce du nombre de morts, si on se nourrit d’informations peu fiables qui embrouillent nos esprits et sèment le doute ou la colère.

Rassurant car cela nous permet de rester en lien avec nos proches et le monde, de se nourrir intellectuellement et de se détendre (vidéo, musique, jeux…) malgré le confinement.

Une situation inédite qui peut nous faire grandir

Ce moment vient donc rabattre les cartes de nos modes de vie et en particulier de notre rapport à l’information. Il nous permet de se (re)positionner et peut-être d’adopter une posture plus réfléchie : mesurer qu’il y a souvent brouillage entre information et communication, vérité et approximation, rumeur et scoop, connaissance et croyance. Les frontières sont ténues entre information, mesinformation et désinformation, surtout quand on mesure que la science et la médecine elles-mêmes sont des disciplines en mouvement et que les connaissances évoluent et se construisent.Infox3

Outre respecter quelques conseils de rigueur (croiser les sources, identifier leurs auteurs et leurs statuts, ne pas relayer des informations peu sourcées…), on peut aussi s’amuser à analyser les fake news qui fleurissent sur les réseaux sociaux, dès lors qu’on les a identifiées comme telles !

La documentaliste du lycée vous propose pour cela de consulter la rubrique Faisons le tri  du nouveau portail documentaire Esidoc, enrichi à votre intention dans ce contexte de confinement pédagogique, proposant d’une part des sites fiables sur le COVID-19, des décryptages d’intox et des conseils de prévention. Vous pouvez y accéder ici :EsidocCOVID2

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.