Événements récents et à venir

→ Lundi 3 et mardi 4 juillet : inscription des nouveaux élèves affectés au lycée (de 9h à 18h)

→ Mercredi 5 juillet :

  • matin : Résultats du baccalauréat
  • après-midi : Préparation à l’oral pour les élèves concernés par le rattrapage

→ Jeudi 6 juillet : Epreuves orales de rattrapage

→ Vendredi 7 juillet : Résultats des épreuves orales de rattrapage

→ Jeudi 13 juillet : 3ème phase d’admission APB

→ Du Jeudi 13 juillet au soir au jeudi 24 août au matin : fermeture du lycée au public

Défi inter-établissements autour des mangas

Publié dans La vie du CDI

Ce mardi 4 avril s'est tenue à Saint-Loup sur Semouse, au CDI du collège André Masson, la troisième édition d'un défi inter-établissements autour de la lecture de mangas. Manga201701

44 élèves se sont portés volontaires pour participer à l'événement, dont 7 élèves du lycée Pontarcher. Les collèges de Noidans, Vauvillers, Saint-Loup et les deux lycées professionnels de Vesoul étaient représentés, au sein de 9 équipes qui se sont affrontées dans un bel esprit de compétition !

Manga201705Pour éviter l'inégalité due à l'âge (mais les plus grands seraient-ils forcément les plus forts ?!), les élèves ont été mixés au sein des équipes, composées alors de quatre à cinq d'élèves allant de la sixième à la terminale.Manga201703

Pour souder le groupe, chacun a du d'abord se donner une identité et un nom.

Ensuite, les équipes ont du répondre par écrit à diverses questions en lien avec les 5 livres de la sélection Manga Sensei, qu'ils avaient tous lu préalablement dans leurs CDI respectifs. Entre les deux premières manches, un goûter a été généreusement offert par le collège d’accueil, histoire de reprendre des forces !

Manga201702Un moment privilégié pour admirer l’exposition sur les mangas prévue par Magalie Beaudoin, documentaliste à Saint-Loup. L’occasion aussi de participer à deux autres petits jeux-concours parallèles pour gagner des prix de manière individuelle !

Les trois équipes finalistes des premières manches (Otaku, Lapinrozu et Dakami) se sont ensuite affrontées dans des épreuves de rapidité devant l’ensemble des participants, dans une ambiance surchauffée.

Manga201707Avant la remise des prix et la promulgation du classement final, la météo a permis de partager un moment de convivialité autour d’un pique-nique en plein air, dans le parc du château de Saint-Loup.Classement

 

Si l’équipe finaliste a été particulièrement gâtée (place de cinéma, manga, sucette géante, marque-page pour chacun…), tous les élèves sont repartis avec des lots (manga, mug, carnets, stylos, magnets…) et l’envie affichée de participer à l’édition 2018 !!! A cette occasion, les documentalistes réfléchissent à ajouter une nouvelle dimension au concours : le prix du meilleur cosplay !!!

Voir l'article de L'Est Républicain ici

La classe de 1ère vente visite France Equipement, l’excellence franc-comtoise

Publié dans La vie des classes en tertiaire

[Article écrit par la classe de 1Vente]

Dans le cadre de la semaine de l’industrie, et en partenariat avec l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) représentée par Mme Nicole HENRY-MUSTER, la classe de 1ère BAC PRO VENTE s’est rendue à Rioz pour visiter l’entreprise FRANCE EQUIPEMENT.

FranceEqpmt201702Quelques jours avant la visite, Madame HENRY MUSTER est venue au lycée pour une présentation des métiers de l’industrie et des entreprises industrielles présentes en Franche Comté et leurs secteurs d’activité.

Le 9 mars, les élèves ont été accueillis par Monsieur Damien TATANGELO, Directeur de FRANCE EQUIPEMENT et de SUFFIXE, Monsieur Jean Baptiste FRENOIS Directeur de production chez ACMAN et Mme ADAM Assistante de direction. La société FRANCE EQUIPEMENT, créée en 1955, est une filiale du Groupe ABEO, elle est située à Rioz et est spécialisée dans l’aménagement de vestiaires.

FranceEqpmt201701ABEO est un Groupe qui se positionne parmi les principaux intervenants mondiaux du secteur des équipements sportifs et de loisirs avec ses trois divisions que sont la gymnastique et autres sports, l’escalade et les vestiaires.

En 2016, ABEO a fourni les équipements pour la gymnastique artistique, rythmique et les équipements de basketball des Jeux Olympiques de Rio. ABEO a également fait son entrée en bourse ; ce qui lui a permis de lever 22,2 millions d’euros pour mener à bien sa stratégie de développement à l’international.

Monsieur TATANGELO a présenté aux élèves l’entreprise, ses produits, sa stratégie de développement avant de leur faire découvrir les différents services et plus particulièrement le service commercial et le showroom. Monsieur FRENOIS a également accompagné les élèves lors d’une visite du site de production d’ACMAN située elle aussi à Rioz.

Pour terminer la visite, Monsieur Olivier ESTEVES, PDG du groupe ABEO, est venu échanger avec les élèves.

Cette visite a permis aux élèves d’enrichir leur vision de l’entreprise et d’acquérir des notions qui seront ensuite reprises en classe (entrée en bourse du Groupe, stratégie de développement, appel d’offres etc.).

Olympes de la Parole : un premier prix !

Publié dans La vie de l'établissement

AfficheOlympe2017Félicitations à la classe de 2BPR1 du lycée qui a obtenu le premier prix ex-aequo des Olympes de la Paroles au Ministère de l’Education nationale à Paris ce mercredi 29 mars 2017 !

LogoOlympes2017Ce prix, organisé par l’Association Française des Femmes Diplômées des Universités (AFFDU), a pour vocation de promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons par l’organisation d’un concours annuel auprès du public scolaire de l’école élémentaire au lycée.

Cette année, le concours consistait en la réalisation d’un dossier ainsi que d’un clip vidéo sonorisé de 3 minutes.

Le thème de cette édition proposait d’étudier la répartition femmes/hommes dans les différents métiers du numérique et de suggérer des solutions pour parvenir à l’égalité. Pour aborder ce thème, les élèves ont réalisé dans l’établissement une enquête auprès de leurs camarades, une table ronde, ainsi qu’un dossier et un clip vidéo sonorisé de 3 minutes.

Olympes3Suite à cette action, les élèves sont unanimes : ce projet « c’était du concret ! », «nous avons tous pu échanger sur le thème de la discrimination filles/garçons par l’intermédiaire des jeux vidéo : les exemples que nous trouvions nous renvoyaient à notre réalité ».

« Nous avons essayé d’écouter les avis des uns et des autres, même si ce n’était pas toujours facile. Mais nous sommes tous tombés d’accord pour dire qu’un long chemin reste à parcourir dans le monde du jeu vidéo, même si les choses bougent avec les youtubeuses et les gameuses qui sont de plus en plus nombreuses sur la toile. »

« Nous avons cependant été surpris de la relative passivité de certaines filles qui ne sont pas choquées par les images dégradantes à l’encontre des femmes » soulignent certain(e)s.

Nos élèves n’ont pu se rendre au ministère pour présenter leur production, mais l’équipe enseignante impliquée, menée par Catherine Laurent et Sandrine Jacquinot, soutenue par Delphine Patton (par son concours technique), peut être fière de ce projet de longue haleine mené brillamment à son terme !

Consultez ici le réglement du concours

Musiques actuelles : rencontre avec Iltika

Publié dans La vie des classes en tertiaire

MAIltikaMardi 28 mars, les élèves de 1GA ont eu le bonheur de participer au concert du groupe dijonnais Iltika, à la salle de concert Echo System, à Scey sur Saône.

MAIR5Ce projet, proposé par les Jeunesses Musicales de France, en partenariat avec la Région et la Drac Bourgogne Franche Comté, a été préparé en amont dans le cadre des cours de Français et au CDI : des morceaux ont été étudiés, en particulier "Lentement elle..." du dernier album Hybride d'Iltika (qui signifie "rencontre" en arabe). Au cours de cette préparation, l'attention des élèves s'est portée autant sur la composition musicale (présence d'un quatuor à corde, couleur orientale grâce à l'oud, influences hip-hop, rap, jazz-funk rock !) qu'aux textes, à la fois engagés, humanistes, poétiques et optimistes.

MAIR2

 Une rencontre préparée en amont

Anne-Cécile Chazal, intervenante représentante d'Echo-System était préalablement venue à la rencontre des élèves au lycée la semaine dernière, pour présenter sa structure culturelle ainsi que pour positionner le groupe Iltika dans ses diverses filiations musicales. L'occasion pour les élèves d'évoquer aussi leurs goûts musicaux personnels...

Première expérience de concert pour certains élèves !MAIR1png

Le jour du concert, des élèves de plusieurs lycées ont été réunis pour se plonger dans cette musique généreuse, donnée à entendre dans une salle de grande qualité accoustique, dans un spectacle scénarisé et empli de poésie, porté par un chanteur-conteur charismatique.MAIR3

 

Après ce beau moment, un temps d'échange avec les membres du groupe (6 sur scène ce jour-là) a été animé par Nina Léger, chargée de l'action culturelle des JMF. Nos élèves ont pu ainsi poser leurs questions et réagir face à ces quelques garçons du public qui aimeraient voir le groupe réaliser des clips avec de belles filles dénudées !
Mais cette idée répugne à l'esprit qui anime ce groupe, loin de tout communautarisme malgré des textes parfois exprimés en langue marocaine. En effet, Sidi et ses musiciens prônent plutôt le respect de l'être humain, dans sa dimension unique, et rejètent le système de la musique commerciale considérée comme un produit marchand plus qu'une oeuvre artistique.

Vous pouvez découvrir le groupe Iltika ici ! ou !MACD

Nous lui souhaitons longue et belle vie !

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.