Événements récents et à venir

Malgré la fermeture du lycée aux élèves, la continuité pédagogique est assurée du mieux possible par le personnel enseignant, administratif et éducatif du lycée : Merci à chacun pour son implication et son investissement afin que ce temps scolaire particulier soit efficace.

Bon courage à tous pour cette période de confinement !

Le CVL

Publié dans Vie de l'élève

logoCVLLe Conseil des délégués pour la vie lycéenne du lycée Pontarcher

Le CVL est le lieu où les lycéens sont associés aux décisions de l'établissement. Les élus y représentent les élèves de leur lycée.

CVLLe fonctionnement du CVL est très réglementé. Pour le connaître : voir ici les recommandations et présen-tations officielles.

Pour l’année 2019/2020, vous pouvez consulter :

Une rencontre inoubliable avec l’écrivaine Anne Bourrel

Publié dans La vie du CDI

PFPlaquette[Extraits d'articles écrits par Justine DELFORGE, Paloma FERRAND et Mary ARMBRUSTER, 2MRC1]

Ce mardi 19 novembre de 10h à 12h, notre classe de 2MRC1 a accueilli dans l’enceinte du lycée l’auteur du livre Le Dernier invité, étudié en classe dans le cadre des Petites Fugues, Festival littéraire itinérant organisé dans la Région par l’Agence Livre et Lecture.PF02

Anne Bourrel est une autrice de romans, théâtre et nouvelles, mais aussi de poésie. Elle vit aujourd’hui à Montpellier. Elle a commencé à écrire des poèmes à l’âge de 10 ans et a envoyé son premier manuscrit à une maison d’édition à l’âge de 20 ans. Elle a été shampouineuse, puis professeure avant de devenir écrivaine.

Atelier de création sonore en TVA

Publié dans Actualités

AtelierSonore6Ce lundi 9 décembre de 14h30 à 16h30, la classe de Terminale Vente Accueil a rencontré au CDI deux intervenants : Chloé Truchon et Marc Frelin dans le cadre du dispositif Lycéens au Cinéma, pour participer à un atelier de création sonore dans le cadre de leur cours de Français avec leur professeur M. Demortier.

Marc Frelin, Coordinateur du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma en Franche-Comté a accueilli les élèves et présenté cette activité qui vient en prolongement de la première séance de cinéma de l’année : la projection du film de Certains l’aiment chaud, film en noir et blanc de 1959 de Billy Wilder avec Marilyn Monroe.

AtelierSonore5Une sensibilisation à l’importance du son dans le cinéma

Chloé Truchon a commencé par présenter sa formation et son métier de réalisatrice de documentaires sonores et de technicienne du son (radio et audiovisuel).

Sur la base d’écoute d’extraits sonores du film, les élèves ont ensuite été invités à s’interroger sur les types de sons au cinéma (bruitages, ambiances sonores, voix…) et sur la fonction de la musique au cinéma (accompagner l’action, rythmer le film, créer une ambiance).

Une expérimentation de la mise en voix et de la prise de son

AtelierSonore2Après cette découverte de la notion du son, les élèves ont été amenés, par groupe, à réaliser une “création sonore”. Celle-ci devait se baser sur une recherche d’intention et d’un angle d’attaque puis sur une production sonore de quelques minutes. L’objet étant d’aborder le film qu’ils ont vu en salle quelques jours auparavant, par une prise de voix et une sélection d’extraits sonores de Certains l’aiment chaud.

AtelierSonore4Pour cela, l’intervenante a présenté le fonctionnement du matériel d’enregistrement qu’elle avait apporté et les précautions à prendre pour une belle qualité sonore de restitution (volume, distance et positionnement par rapport à l’enregistreur).

Chloé Truchon réalisera dans un second temps le montage final des créations et les communiquera ultérieurement à la classe.AtelierSonore3

Cette expérience a beaucoup plu aux élèves qui se sont pleinement investis dans l’activité, mesurant par la pratique l’importance de s’écouter, de gérer le va et vient de l’enregistreur en se rapprochant des interviewés, d’évaluer et d’ajuster son débit. Cette expérimentation d’oralisation de l’écrit est également un exercice fructueux pour se préparer aux épreuves orales du baccalauréat.

Visite d'étudiants allemands

Publié dans International

Allemand2Suite à la visite de deux collègues allemandes en Janvier dernier, nous avons accueilli un groupe d’une dizaine de jeunes allemands de la Paul-Kerchensteiner Schule de Bad-Uberkingen dans le land voisin du Bad-Wutemberg.

Ces jeunes étudiants en management hôtelier ont passé trois jours dans notre lycée pendant lesquels ils ont eu l’opportunité de travailler aux côtés de nos élèves dans les locaux du pôle hôtelier où les professeurs de cuisine et de restaurant leur ont permis d’appréhender le système éducatif français de la voie professionnelle.

AllemandCe groupe dynamique et sympathique a visité une fromagerie, une chocolaterie ainsi que l’emblématique marché de Vesoul. Nous avons aussi passé une soirée conviviale au Coffee Song.

Hébergés à l’internat, les jeunes allemands ont pu échanger avec nos élèves internes. Nos collègues professeures allemandes, Mme Ernaelsteen et Mme Hirsch ont pris des contacts pour AlldArticleplacer en stage en France quelques uns de leurs étudiants. Juste renvoi d’ascenseur après les stages réalisés par deux de nos élèves de cuisine dans deux hôtels restaurants du Bad-Wutemberg en octobre dernier.

Gageons que ces rencontres entre jeunes européens stimuleront l’ouverture et la curiosité de nos élèves, particulièrement dans la filière hôtelière dont les membres sont souvent amenés à exporter leurs savoir-faire reconnu à l’étranger. D’ailleurs, Amandine Pukiel, une de nos élèves de terminale hôtellerie, s’apprête à repartir dans le même Hôtel restaurant en Allemagne pour son second et dernier stage.

  • IMG_5137
  • IMG_5140
  • IMG_5142
  • IMG_5151
  • IMG_5152
  • IMG_5160
  • IMG_5172
  • IMG_5176
  • IMG_5192
  • IMG_5193
  • IMG_5196
  • IMG_5199

 

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.