Education au Développement Durable

A compter de septembre 2019, les éco-délégués sont particulièrement mobilisés pour faire vivre le développement durable au sein de l'établissement, aux côtés du référent Environnement du lycée, Aurélien BRULOIS, Conseiller Principal d'Education. Ils mènent des recherches documentaires sur diverses thématiques et se rencontrent, avec d'autres élèves volontaires, pour mener des actions et projets concrets : vous pouvez consulter leurs productions et activités !

Recherches documentaires :

Journal d'activités :

  • Rencontre du 6 novembre 2019 (par Axel Duval, 1GA)

    C'était la première rencontre. J'étais avec Lucas Menesson, Evan Gaillardet, Sylvain le jardinier et M. Brulois. Pour cette première, Sylvain nous a expliqué comment planter un arbre. il a dit qu'il fallait garder les racines autour pour les mettre dans l'eau puis qu'elles refassent des arbres. Ensuite, il a déterré l'ancien arbre et à simultanément déterrer les oeillets plantés autour pour récupérer les graines. Après, il a pris une bêche pour retourner la terre, en mettant à part la terre herbeuse de la terre du fond. Il a fait un trou en cuvette et à mis l'érable dans le trou qu'il a planté vers le pôle hôtelier, en remettant d'abord la terre herbeuse puis la terre du fond. Pour finir, M. Brulois est allé chercher l'arrosoir et Sylvain nous a expliqué qu'il fallait bien faire le tour du pied pour arroser.

  • Rencontre du 13 novembre 2019 (par Axel Duval, 1GA)

    Pour la deuxième rencontre, j'étais avec Lucas Menesson, Evan Gaillardet, Sylvain le jardinier et M. Brulois. Nous devions planter un orme. Cette fois, nous avons aidé Sylvain. Pour commencer, Evan a mesuré la distance entre le lilas et le noisetier. Donc il trouva 14 pas. Sylvain se fia au tronc cassé et s'aligna dessus. Ensuite, chacun notre tour, nous avons creusé avec la bêche. Après que M. Brulois ait fini le trou, Sylvain a mis la terre herbeuse dans le trou et disposé l'orme. Evan a rebouché avec Lucas. Ensuite, alors qu'Evan créait la cuvette, nous sommes, avec Lucas et M. Brulois, allés chercher l'arrosoir. Ce fut au tour de Lucas d'arroser le pied. Pour terminer, nous sommes allés faire le marcottage, Sylvain avait pris avec lui du fil de fer et un marteau. Il prit une branche derrière l'externat et l'enterra très peu, puis l'a maintenue avec le fils de fer plié en U inversé enfoncé dans le sol.

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.