Intervention d’éducation à la santé en TASSP

ArticleEE3Ce jeudi 13 février, des élèves de Ter-minale Accompagnement, Soins et Services à la Personne ont mené des interventions au sein d’autres classes du lycée pour les sensibiliser à des thématiques de prévention.

Cette activité, organisée par leur enseignante Malika Achouche, s’intègre dans leur formation professionnelle : le dossier E33 consistant à réaliser un projet d’éducation à la santé devant déboucher sur une animation auprès d’un public ciblé. D'autres groupes interviendront auprès d’enfants plus jeunes (en garderie, en crèche, en accueil périscolaire ou en école maternelle et primaire, ainsi qu'en collège). Aujourd’hui, ce sont les classes de TCAP, 2BPR2, 1BPR1 et 1BPR2 qui ont bénéficié de ces animations.

Des interventions bien préparées

ArticleEE2En amont, de nombreuses heures de préparation ont eu lieu (recherches documentaires au CDI, enquêtes préalables, réalisation de divers supports pédagogiques…). Ces intervention étaient évaluées (qualité de la communication, écoute et interaction avec le public, capacité d’étayage et d’argumentation du propos…).

Une posture professionnelle à adapter

ArticleEEUn exercice impliquant l’appropriation d’une at-titude professionnelle, pas toujours facile devant des pairs ! Un exercice formateur également, car c’est en le vivant qu’on se rend compte de la difficulté parfois à ne pas lire son diaporama, à regarder son auditoire, à rebondir sur une remarque ou une question dans la salle.

Les ateliers qui portaient sur le harcèlement scolaire, la contraception, les infections sexuellement transmissibles, le cannabis, l’alcool et la prévention routière semblent avoir intéressé les élèves qui ont écouté attentivement ces interventions vivantes, intégrant divers supports tels que petits films, diaporama ou quizz.

 
  • AnimationASSP
  • EE01
  • EE02
  • EE03
  • EE04
  • EE05
  • EE06
  • EE07
  • EE08
  • EE09
 

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.