La classe de première vente part en interview …

[Cet article a été rédigé par les élèves]

Ce jeudi 13 octobre, nous nous sommes rendus au Parc Expo 70 de Vesoul pour le 2ème salon de l’industrie "Haute Saône terre d’industrie". Ce salon accueillait 70 entreprises industrielles de Haute-Saône.

 Salon1VAterAuparavant, avec notre professeur de vente, nous avions rédigé en cours des questionnaires pour préparer notre interview sur le terrain. Nous avions aussi étudié le plan du salon sur le site internet et sélectionné des entreprises qui nous intéressaient plus particulièrement, comme La verrerie de La Rochère, qu’avaient retenue Marie et Mélanie.

Au cours du salon, les interviews menées en binôme furent enregistrées auprès des professionnels à l’aide de nos smartphones ; l’occasion de travailler la prise de note de retour en classe.

Nous avons été surpris par la richesse de la Haute-Saône industrielle (pourtant souvent désignée comme un département rural) : pour Jasmine et Mylène, c’est le luxe de l’entreprise Bruno Richard qui exporte au Moyen Orient, Cindy et Victor ont retenu l’eau de Velleminfroy présente en grande distribution, Conflandey Industries spécialisée dans l’acier, et la fibre optique qui se développe dans le monde entier, remarquée par Mathéo et Tony.

La rencontre avec les commerciaux nous a permis de mieux appréhender ce métier et les secteurs d’activité concernés. Ce fut l’occasion pour eux, de nous transmettre des conseils afin de réussir dans ce domaine :

- « il faut toujours persévérer quoiqu’il arrive » est le conseil donné par Germain Cromer, responsable commercial de Conflandey Industries.

- « Il faut faire les études correspondant au métier, afin de pouvoir évoluer professionnellement » Alice Guillaume ; technico-commerciale de l’imprimerie Chopard.

- « La vente permet d’être autonome et de gagner en organisation » a confié Aurélien Triboulet, DCM Précision à Dany et Hugo.

- « Ne jamais écouter ceux qui vous disent que vous n’y arriverez pas », c’est ce qu’ont retenu Etienne et Romain de Jacky Bague, Axa assurances.

Plusieurs mots permettent de conclure cette sortie pour chacun d’entre nous : « découverte », « enrichissant », « intéressant » et « bénéfique » !

                                                                                Les élèves de 1ère vente

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.