Découverte de la Source de Velleminfroy

[Article écrit par les élèves de 1GA]

Vell01Le mardi 23 mai 2017, nous avons été accueillis par Muriel Bernand chargée de communication, responsable du restaurant et du showroom.

Puis nous avons visionné un documentaire réalisé par Alain Baptizet sur l’usine d’embouteillage (rappel chronologique des différentes phases de l’histoire de la source de Velleminfroy). Découverte par un chasseur en 1828, Les vertus de cette eau ont été mises à jour par les analyses biologiques du docteur Jacquet en 1859. Elle a été ensuite commercialisée et fabriquée dans les années 1880.

Une entreprise récente

Monsieur Poulaillon (10ème exploitant de la source) a eu un coup de cœur pour cette source. Il l’a acquise aux enchères le 4 octobre 2004 pour 66 000 euros. A l’âge de 16 ans, il est parti en Alsace faire son apprentissage de boulanger.

Grâce à la Mauricette (brioche de notoriété mondiale) dont il est l’inventeur, le Groupe Poulaillon est aujourd’hui côté en bourse. Il possède aujourd’hui 48 boulangeries pour un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros. Les banques ne l’ont pas suivi sur ce projet : il a dû prélever sur ses fonds propres pour financer la construction de l’usine.

Velleminfroy02

Début des travaux

Le terrain a été délivré et viabilisé par la Communauté de Communes du Pays de Saulx. Le montant des investissements réalisés s’élève à plus de 10 millions d’euros (4 millions pour la restauration du site historique (musé et restaurant) et 6 millions d’euros pour l’usine).

 

 

  • le 25 janvier 2010 : ouverture de la poche d’eau (située à 35m) grâce à son ami Monsieur Girard (célèbre sourcier local) qui a trouvé la zone de captage au mètre près
  • en février 2010 : analyse de l’eau trouvée par l’ARS (agence régionale de santé)
  • début 2011 : lancement des travaux de viabilisation et de voieries
  • fin 2013 : les travaux de viabilisations sont terminés
  • début 2015 : les travaux de constructions de l’usine débutent (bâtiments de 3000 mètres carrés : showroom, ligne d’embouteillage et unité de stockage)
  • en juillet 2016 : aménagement intérieur de l’usine
  • début juin : fabrication de la première bouteille
  • aujourd’hui : cette usine dispose d’un agrément haute technicité et d’une hygiène irréprochableVell03

fontainrFonctionnement actuel de l’usine

Actuellement, 7 personnes travaillent sur le site (projet d’embauche de 25 salariés dans les années à venir):

  1.  une biologiste
  2. un magasinier logistique
  3. une hôtesse d’accueil
  4. 4 personnes en production
  5. une équipe de 25 commerciaux présents sur le territoire national et à l’international (Qatar, Chine, New York, Tahiti, Autriche et bientôt dans les Emirats Arabes Unis).

Pour les exportations, il y a des contraintes administratives et sanitaires à respecter, propres à chaque pays. La durée du travail est de 7h par jour (du lundi au vendredi), soit 35h par semaine.Travaux de nettoyage et de mise en route à réaliser avant le début de l’embouteillage.

Actuellement la production est de 2 000 bouteilles/heure sachant que la capacité maximale peut atteindre 8 000 bouteilles/heure.En septembre, la direction a pour projet de commercialiser des bouteilles en verres (demande de la Principauté De Monaco).Lors de notre visite, début des tests pour confectionner de l’eau gazeuse afin de satisfaire une demande du marché.

Cette eau minérale naturelle (zéro nitrate) a une composition exceptionnelle : équilibrée, sa consommation est encouragée et recommandée par les pharmaciens. Les bouteilles se vendent par pack de 6, 12 ou 24 ou à l’unité.

Le Lycée Pontarcher en quelques mots

pourquoiLe lycée professionnel Pontarcher est un établissement d'enseignement professionnel dans les métiers de l'hôtellerie et des services. Il compte environ 500 élèves, originaires de toute la Haute-Saône et des départements limitrophes. Ouvert en 1972, l'établissement est situé à l'est de la ville de Vesoul, et bénéficie d'un environnement aéré et agréable.

Bien identifié dans le département pour sa carte de formation, le lycée s'affirme entre son passé et ses ambitieux projets. La construction, par la Région, d'un pôle hôtelier spacieux, moderne et fonctionnel, s'inscrit dans la continuité des aménagements.

Pourquoi Pontarcher ? L'origine du mot remonte au XIIème siècle. A cette époque, il y avait à proximité un moulin à côté d'un pont avec des arches... Pont avec des arches... Pontarcher.